Asma Boujtat nous livre son témoignage sur ses dernières actions de sensibilisations dans les écoles bruxelloises.

C'est avec joie que j'ai pu donner ces ateliers avec les élèves des différentes écoles bruxelloises. Grâce à eux, j'ai partagé des moments merveilleux, des apprentissages ludiques et beaucoup de rires. Ce qui m'a frappé et ce que j'ai apprécié, c'est la différence de regard entre mon arrivée en classe et ma sortie. Au début des ateliers, je sens de la réticence chez quasiment tous les adolescents. J’arrive à lire dans leur regard « Oh non, encore un atelier ennuyant et fastidieux ! ». Bien sûr, il ne se doute pas du tout ce que j’ai concocté pour eux. La glace se brise très vite et c’est là que les challenges et les éclats de rire commencent. J’ai eu le plaisir d’échanger, de répondre aux questions qu’ils avaient sur les métiers dans les différents domaines scientifiques. Beaucoup d’élèves découvrent le côté fun de ces filières. Pour moi, c’est une aventure épanouissante et un magnifique challenge qu’Innoviris m’a offert. Ces élèves méritent vraiment tous les efforts investis pour qu'ils trouvent leurs voies dans un métier « bonheur » comme j’aime l’appeler.

Photo gallery

© 2021 Région de Bruxelles-Capitale. Tous droits réservés.