Il s’agit d’une étape importante dans l’avancée de ce projet destiné à susciter l’intérêt des jeunes pour les sciences et les technologies, de mieux faire connaître la « méthode scientifique » aux citoyennes et citoyens et de rendre plus perméable la frontière entre les défis sociétaux et les solutions innovantes pour les résoudre.

Sur proposition de Barbara Trachte, Secrétaire d’Etat à la Recherche scientifique, et au terme d’une analyse comparative de quelques sites potentiels, le Gouvernement bruxellois a choisi le site de la Gare de l’Ouest pour l’établissement d’une future Cité des Sciences et de l’Innovation en Région de Bruxelles-Capitale. 

Cette Cité des Sciences veut en effet proposer aux visiteuses et visiteurs de mieux appréhender, grâce au raisonnement scientifique, les grands enjeux sociétaux impactant la Région bruxelloise et le monde, tels que le changement climatique, les épidémies, ou le développement des inégalités. Cette orientation spécifique contribuera à ancrer solidement la Cité des Sciences et de l’Innovation dans la réalité du territoire bruxellois et de facto à la différencier des autres initiatives belges, telles Sparkoh à Frameries ou Technopolis à Malines. En outre, ce projet, qui vise notamment à susciter l’intérêt de davantage de jeunes pour les filières et métiers scientifiques et technologiques, aura une attention toute particulière envers les filles et les femmes qui sont encore sous-représentées dans ces filières.

Suite à une première étude de faisabilité du consortium Explore, en 2018, et à une analyse actualisée réalisée par citydev.brussels, le Gouvernement bruxellois a donc estimé que le site de la Gare de l’Ouest était le plus adapté pour ce projet de Cité des Sciences et de l’Innovation. Très accessible en transports en commun, proche de nombreuses écoles, cette zone a en outre besoin d’investissement public pour restructurer le quartier. Elle s’inscrit de plus parfaitement dans les objectifs définis pour le Plan d’Aménagement Directeur (PAD) Gare de l’Ouest.

Le site est la propriété de la Régie foncière régionale et accueille pour l’instant une occupation temporaire, dénommée MolenWest, qui permet déjà de mobiliser différents acteurs associatifs du quartier.

C’est Innoviris, l’Institut bruxellois pour la recherche et l’innovation, qui sera maître d’ouvrage du projet tandis que citydev.brussels en sera le maître d’œuvre. Le début des travaux, qui concernent un espace d’environs 5000m2, est prévu en 2026, avec une fin programmée en 2029. La construction du bâtiment a été évaluée à 25 millions d’euros et fera l’objet d’une demande de co-financement FEDER.

En préparation : le « Science Roadshow » dès 2023

D’ici à l’inauguration de la future Cité des Sciences, Innoviris lance également un appel à projets pour une Cité des sciences itinérantes : le « Science roadshow ». Tous les acteurs bruxellois actifs dans le domaine de la sensibilisation et de la promotion des sciences sont en effet invités à unir leurs forces et à soumettre des propositions pour l’organisation d’un événement gratuit et itinérant de sensibilisation rapprochant les sciences et les technologies du public bruxellois.

Le « Science Roadshow » proposera une série d’activités de sensibilisation dans au moins 5 quartiers bruxellois afin de rencontrer les habitants sur leur propre terrain et de les enthousiasmer pour la science, avec une attention particulière pour les groupes traditionnellement difficiles à atteindre. Le projet, d’un budget total de 800.000 euros a une durée totale de 20 mois, débutant en mars 2023 et se terminant fin octobre 2024.

Barbara Trachte, Secrétaire d’Etat à la Recherche scientifique 

Avec le choix du lieu de cette future Cité des Sciences, Gare de l’Ouest, c’est une première étape importante qui est franchie dans ce projet. C’est un quartier dynamique, jeune, facilement accessible en transports en commun et qui a besoin d’investissement public. La promotion des sciences, et particulièrement auprès des publics qui en sont éloignés est essentielle afin de susciter de nouvelles vocations chez les jeunes et particulièrement chez les jeunes filles. Je me réjouis aussi, qu’en choisissant comme spécificité les grands défis climatiques et sociétaux, cette future Cité des Sciences ait sa propre identité, bien ancrée dans la Région et dans notre époque 

 

Suzana Koelet, Sciene Promotion Advisor Innoviris

Les jeunes ont grandi avec l'innovation et peuvent difficilement imaginer leur vie sans GSM ou wi-fi. Pourtant, peu de "digital natives" optent pour une formation ou un emploi scientifique ou technologique. Avec le Science Roadshow, nous voulons que les jeunes bruxellois.es et leur entourage découvrent ce que la science et la technologie leur réservent et comment ils peuvent eux-mêmes contribuer à façonner des solutions pour l'avenir.

Info presse ?

Cabinet:  Nicolas Roelens 0485/89.83.95

Innoviris: Sophie Messens 

Photo gallery

© 2022 Région de Bruxelles-Capitale. Tous droits réservés.