Qui est Philippe Lovens?

  • Co-fondateur et CEO d’urbike
  • 41 ans, vit et travaille à Bruxelles
  • Passionné par la mobilité, la recherche collaborative de solutions concrètes, la transition écologique et sociétale des villes.

Le mot-clé

La coopérative bruxelloise urbike vise à accélérer le changement en matière de logistique urbaine en stimulant le transfert modal des camionnettes et camions légers vers le vélo. La devise de Philippe Lovens, son CEO ? Sérendipité. Pour lui, « rien ne se produit par hasard, il faut commettre des erreurs car celles-ci permettent souvent de déboucher sur des améliorations ».

Un job au cœur de l’innovation

L'innovation, chez urbike, repose d’abord sur BicyLift. Conçue par la société FlexiModal, cette solution inspirée de la conteneurisation maritime connecte le monde des coursiers à vélo à celui de la logistique internationale. 

Pour la majorité des transporteurs, le dernier kilomètre en ville est proportionnellement le plus coûteux, tant économiquement qu’écologiquement. Grâce à son modèle innovant de distribution à vélo, urbike propose une alternative aux camionnettes et camions légers. Les coursiers sont équipés de remorques capables de charger une palette ou un conteneur afin d’ensuite pouvoir effectuer en ville des livraisons allant jusqu’à 1,5 m³ et 200 kg de marchandises.

Constituée en coopérative, urbike place en outre l'innovation sociale au cœur de son projet. S’appuyant sur un système de gouvernance participative, elle entend démontrer qu’il est possible de concilier économie de plateforme et des conditions de travail décentes. 

Un projet sous la loupe        

Le projet BCklet est mené par l’équipe d’urbike en collaboration avec un consortium d'experts : Smart, Febecoop, la Vrije Universiteit Brussel (MOBI) et l’Université Saint-Louis. Son objectif est de prouver que la livraison à vélo offre une véritable solution pour le transport du dernier kilomètre en ville, et ce, quel que soit le type de marchandises.

Depuis mi-2019, BCklet teste son modèle de distribution à vélo sur le terrain, avec 4 partenaires-clients : bpost (colis), Delhaize (grande distribution), Multipharma (réseau de pharmacies) et CSD (centrale de soins et services à domicile). Le feedback des projets pilotes - avec le centre de distribution bpost de Schaerbeek et le Fresh Atelier Ravenstein de Delhaize – est très prometteur. La conteneurisation demande aux entreprises de modifier leurs habitudes logistiques, mais s’écarte quelque peu du green marketing pour offrir une solution concrète et efficace de livraisons urbaines.

Bruxelles, City of Innovators

Bruxelles est un terrain de jeu intéressant pour innover. La taille de la ville est suffisante mais reste humaine, elle permet de rencontrer facilement les pouvoirs publics et les institutions. En tant que start-up, on y trouve également des soutiens efficaces. De plus, la capitale de l’Europe constitue une vitrine idéale pour expérimenter des solutions qui pourront par la suite être partagées par les eurocrates dans leurs pays respectifs. Enfin, la congestion et les besoins de Bruxelles en termes de logistique constituent pour urbike un incitant important.

Dans son job, il aime…

Philippe Lovens apprécie le fait d’évoluer dans le contexte d’une start-up avec une équipe porteuse d’énergie et des contacts dans des univers très variés : commercial, politique, associatif, institutionnel, etc. Par ailleurs, il aime chercher et trouver des solutions permettant un impact concret.

J’ai besoin de donner du sens à mon travail. J’ai envie de participer à la résurrection des villes, avec une échelle plus humaine, plus respectueuse de la nature et de la santé. Mais ce, de façon positive : mon objectif n’est pas de donner des leçons mais d’entraîner les gens vers des solutions.

Son parcours

Philippe Lovens est ingénieur de gestion et titulaire d’un executive master en finances. Il démarre sa carrière en 2003, comme business analyst chez ING Group. En 2006, il rejoint la chocolaterie Belvas, certifiée bio et équitable, en tant qu’export manager et business developer. En 2014, Philippe co-fonde CityDepot, une entreprise spécialisée en distribution urbaine intelligente rachetée par bpost en 2015. Il fonde, avec Delphine Lefebvre et Renaud Sarrazin, la société coopérative urbike en 2018.   

 

3 conseils aux innovateurs bruxellois

1)  Être curieux et ouvert au monde extérieur.
2)  S’entourer et avancer avec celles et ceux qui le veulent réellement.
3)  Ne pas avoir peur de partager ses idées : au contraire, les confronter à de nombreuses personnes aux profils variés.

Les chiffres

1)  Plus de 4.000 km parcourus depuis le lancement.
2)  750 kg de marchandises transportées par jour.
3)  Objectif 2020 : 550 tonnes de CO2 évitées.
© 2020 Région de Bruxelles-Capitale. Tous droits réservés.